Polaris Simpli-Cité

Louleyd,

(duo Bretagne-Mayenne), c’est déjà plus de 200 concerts dans toutes les structures, des hôpitaux (hémodialyse, soins palliatifs, enfants autistes, psychiatrie) aux scènes de musique actuelle et passant par les prisons et maisons de retraite jusqu’aux théâtres et festivals. C’est aussi des collaborations avec des artistes internationaux prestigieux : Kandia Kora de Tiken Jah Fakoly, David Garcia, Olivier Garcia, Sabrina Calvo, Balou de N’Diwa (Mayotte) et bien d’autres artistes des Dom-Tom et de partout.

concert Bruxelles

Echos de la presse

« Benoît Le Bars, visionnaire réaliste… Attention talent ! », L’Orne Hebdo.

« Ses textes interpellent ce monde », Ouest France.

« Benoît Louleyd exprime une maîtrise technique et une maturité hors du commun », Presse Océan.

« Un son réellement nouveau avec des rythmes ternaires fracassés et envoûtants, des textes humanistes, un regard critique, intimiste et universel, des mélodies hypnotiques entre rock, jazz et reggae », L’Orne hebdo.

L’album L’Issue de Louleyd, coup de cœur de Radio Poum Poum, lors d’une couverture d’un festival Solidays à Nantes.

« Un avenir certain, une route toute tracée… », reportage au journal 19/20, France 3 Basse-Normandie.

« Des textes incisifs, dictés par une extrême sagesse », programme de La Luciole (scène de musique actuelle à Alençon, 61) à l’occasion d’un concert.


Le duo en question

Benoît Le Bars, d’une lignée ancienne et authentique de chanteurs celtes (Le Bars = le barde), Finistérien d’origine, multi-instrumentiste, compose et produit ses albums en complète autonomie, mûris le long d’une existence pluridisciplinaire, voyageur, marin d’Etat, Compagnon du devoir (énergie et thermodynamique), agriculteur bio dans une ferme pionnière de l’Orne dès les années 70, formateur pour les apprentis du bâtiment (travail des métaux à chaud et réseaux d’eau), auteur-compositeur-interprète depuis toujours et père de famille. Il symbolise sur scène la mer et le vent, propre au Finistère.

Géraldine Martineau, d’origine mayennaise, elle séjourne dans plusieurs pays européens afin de parfaire sa profession de traductrice (https://gmtraductions.wordpress.com/) et désormais d’auteur pour un scientifique entomologiste, pionnier des voyages en Asie dès les années 50. Compositrice à ses heures, elle symbolise sur scène la Terre et la chaleur du terroir mayennais.

 


Quelques titres du nouvel album Unisson – Vol. 1 (prod., mixage, arrangements et instrus : Benoît Louleyd) :

À la trace

 

Ces maux raisonnent

 

Bonheur volage

 

Quelques titres du nouvel album Unisson – Vol. 2 (prod., mixage, arrangements et instrus : Benoît Louleyd) :

Un pied après l’autre

 


Nous préparons actuellement une tournée vouée à la paix et à l’harmonie sociale en France comme en Europe.

Notre musique et nos chants ainsi que nos supports artistiques (albums, vidéos, ouvrages littéraires) traduits en plusieurs langues relaient une quintessence de base afin d’harmoniser les secteurs suivants : se nourrir, se loger, se vêtir, se soigner, se déplacer, l’économie, la sécurité nationale, gouvernance inédite et vertueuse, l’éducation, le sens de la culture, le rétablissement des climats sociaux, politiques et environnementaux, un pôle féminin, un pôle masculin.

Seule la quintessence des outils favorisant l’unité, l’harmonie, la paix et la justice sociale nous semble aujourd’hui urgente à favoriser et à mettre en avant avec l’aide de tous les acteurs qui nous entourent (laïcs mais aussi de nombreux moines, moniales et spirituels de tous les courants issus des lignées authentiques en Europe).

La base de sagesse commune à toutes les spiritualités ou communautés nous semble une fondation propice comme un appui véritable afin de balayer les divisions et de déplacer les motivations et énergies de la tête au coeur, du cartésien, du mental à l’approche globale. Cette base a toujours eu comme loi universelle l’interdépendance d’où émane toute conscience positive sur laquelle par la suite s’appuient nos valeurs et nos qualités aujourd’hui dégénérées par les conditionnements liés au profit et à l’esclavagisme moderne.

Nous ne revendiquons ici aucune appartenance spirituelle ou politique. Seule la quintessence profitable au plus grand nombre nous semble utile à favoriser, vu que tout est déjà potentiellement présent pour faire de cette mère Europe un Eden merveilleux pour tous ses enfants.

« À l’unisson vers une même direction ! »

Consulter la plaquette du projet Polaris Simplicité

Plan de nos activités