Polaris Simpli-Cité

POLARIS SIMPLI’CITÉ

Power point/ présentation détaillée du projet : ici

Témoignage et éthique

Ce projet n’est pas d’aujourd’hui, il est le fruit d’au moins 20 ans de recherches et d’investigations. Depuis 12 ans que je connais mon mari, j’ai vu l’idée de base largement évoluer, s’affiner au fil du temps pour s’adapter et s’intégrer parfaitement à son époque. Des femmes de ma génération en Europe ont régulièrement souligné la pertinence de ce projet pour également à leur manière le nourrir et travailler dessus. Il a été présenté il y a 8 ans et salué par plusieurs des maires présents (certains avaient promis des fonds européens, de convoquer la presse et l’ensemble de la communauté de communes, soulignant la pertinence, l’utilité du projet et son aspect visionnaire). Des divergences entre certains des représentants ont malheureusement fait avorter la mise en place de ce projet sur ce territoire. Nous présentons à nouveau ce projet là où nous résidons aujourd’hui, ce qui n’exclut pas d’autres régions en France de nous solliciter s’ils le souhaitent. En effet, peu importe pour nous quel territoire se sentira le premier en résonance avec cette aventure, nous œuvrerons là où les élans se manifesteront afin d’écrire cette subtile et délicate partition pour des conditions d’existence harmonieuses et saines, partagées du plus grand nombre.

Je parle ici en tant que femme de 30 ans, consciente des réalités environnementales, économiques, sociétales de par mes formations (langues puis master traduction multidisciplinaire anglais/allemand à Bruxelles), mes voyages et expériences professionnelles et personnelles à l’étranger, mon expérience sociale par la musique et le chant (concerts et rencontres avec tous les publics, défavorisés comme aisés, chefs d’entreprise comme ouvriers ou agriculteurs, alternatifs ou non…) tout en étant certaine par ces expériences de représenter une majorité silencieuse propre à ma génération.

Toutes les observations que moi et tant d’autres ont pu faire confirment qu’un changement de cap doit être opéré au plus tôt et le projet Polaris Simpli’cité représente pour moi un possible qui s’inscrit dans la réalité présente, loin de toute idéologie, irréalisme ou radicalisme (voir page Bio et Presse). Au contraire, c’est un projet longuement mûri et concret qui, tout en étant alternatif, demeure pragmatique et accessible à tous, ce qui le rend populaire. Mon mari a lui aussi longtemps expérimenté dans de nombreux secteurs :

  • 5 ans transmetteur dans la Marine nationale (en immersion avec diverses communautés étrangères : Kanakes, Caldoches, Réunionnais, Tahitiens, Mahorais…, artistes comme lui),
  • puis dans le civil, formé en électricité, plomberie, énergies renouvelables, thermodynamique, froid,
  • agriculture biologique en immersion sur une ferme pionnière,
  • formé en permaculture,
  • professeur pour des CAP installation sanitaire en CFA,
  • formé en phyto- et aromathérapie…

Mais avant tout, c’est sous l’inspiration de la transmission orale et directe de grands maîtres des lignées authentiques tibétaines ou indiennes, étant nous-mêmes de culture chrétienne, que ce projet d’éthique laïque (qui ne contredit cependant aucune valeur spirituelle) a été nourri.

Riche d’être partie me former à l’étranger un certain nombre d’années et forte d’avoir vu tant de jeunes femmes et hommes de ma génération en résonance avec des alternatives altruistes, je serais fière de voir se manifester un tel projet et de le partager dans ce département de la Mayenne qui m’a vue grandir.

Merci pour votre écoute et votre soutien éventuel.

Géraldine Le Bars-Martineau

 

Nous (Benoît et Géraldine) ajoutons à l’unisson qu’au-delà de nos compétences et aptitudes, ce n’est qu’à la lumière de la présence des icônes internationales et par les nombreux retours dans toutes les strates sociales qui convergeaient vers le caractère d’utilité publique de Polaris Simpli’cité que nous en avons parfait chaque aspect, que ce soit au niveau de l’autonomie énergétique, alimentaire ou sur le plan économique ou pédagogique (comme expliqué dans la présentation détaillée).

Avec le recul, nous pouvons dire que ce sont des rencontres incomparables avec les icônes, sages ou maîtres en leur domaine, qui ont été l’élément déterminant pour nous investir plus avant dans cette vision puis aujourd’hui dans cette possibilité de la manifester aux yeux de tous pour que chacun puisse jouir de ces conditions d’existence vertueuses en tout lieu.

L’éthique du projet Polaris-Simpli’cité se place sous la Responsabilité Universelle, rédigée pour la France par Sophia Stril-Rever sous l’inspiration du Dalaï-lama. Une quintessence représentative des principales cultures spirituelles ont collaboré ainsi que d’éminents scientifiques et chercheurs, biographes, traducteurs… pour que cette quintessence soit une contribution fraîche et inédite, tel un véritable antidote en ces temps dégénérés et incertains.  Elle est composée de 3 prises de conscience et 11 engagements de vie et ne divise plus aucun représentant de refuge, spiritualité, ONG ou association authentiquement vouée au bien de tous impartialement ainsi qu’à la défense des droits et libertés.

Le projet Polaris et sa présentation ne sont pas des objets de connaissance dans le but d’alimenter spéculation ou débat. Le temps d’en décrire tous les aspects, procédés technologiques inédits ou voies pionnières (qui nous ont pris plusieurs décennies afin d’en collecter une quintessence propice à tous), les réalités, urgences et accords contraignants qui s’imposent aujourd’hui risqueraient un ajournement dont nos ressources et l’avenir des générations futures ne sauraient souffrir. C’est pourquoi ce possible offert de façon gracieuse par un simple artiste et une linguiste/traductrice doit être considéré avec sérieux, confiance et gratitude.

Nous transmettons toutes nos recherches, rencontres… aux acteurs, icônes de la paix internationaux et jeunes générations qui s’activent de façon désintéressée pour le bien commun et avec qui nous sommes en contact. Il sera tôt ou tard demandé (car la jeunesse veille à tous ce qui peut corrompre ou illuminer son avenir) au-delà de l’espoir que l’on peut ressentir devant un tel tableau ce que chacun y apporte désormais de sa propre initiative et selon ses moyens, sa vocation et ses compétences. Il est facile d’applaudir mais ce seul encouragement n’y fera rien s’il n’est pas suivi d’une coopération consciente et unifiée vers un objectif altruiste commun.

Bien sûr, beaucoup pourraient s’en inspirer, s’accaparer cette vue et l’intégrer pour leur propre compte mais superviser un projet aussi global demande une mise en œuvre délicate, graduelle et presque intuitive. Si un tel chef d’orchestre se sent capable et digne de diriger la partition que l’on vous offre aujourd’hui, qu’il s’y emploie car seul le résultat compte et il n’est plus question de concurrence mais de préservation des générations futures.

Travailler avec des structures et acteurs soucieux et responsables déjà présents sur le territoire nous semble une évidence pour la réussite de cette aventure inédite. Pour une mise en place efficace, la confiance et l’entraide sont nécessaires pour avoir carte blanche sur des aspects expérimentaux de Polaris Simpli’cité. En effet, ce n’est qu’en les expérimentant et en les voyant fonctionner sur le terrain que certains procédés ainsi que cette délicate alchimie pourront enfin aisément tomber sous le sens pour chacun, ou non ! Bien qu’elles soient applaudies de tous lorsqu’on les évoque, les alternatives liées à Polaris exigent une grande cohésion, discipline ainsi qu’une confiance indéfectible entre les différents acteurs du projet.

Nous avons rencontré plusieurs communautés religieuses ou spirituelles car elles nous semblent un élément déterminant pour venir à bout de toute forme de corruption en nos démocraties, tout en incarnant pour certaines d’entre elles une autonomie exemplaire et vertueuse, guidée par l’action désintéressée, optimisant le vivant dans sa globalité, la méditation et la culture du potentiel infini humain par l’art, le chant… Le rôle de ces communautés et des acteurs garants des valeurs de sagesse sera déterminant et subjuguant s’il est en effet impulsé et unifié sous un consensus commun qui sera à même de restaurer peu à peu l’harmonie en les consciences, les foyers victimes de l’esclavage moderne et plus généralement, pour toutes les populations de nos continents.

Tous les représentants des communautés que nous avons rencontrés ont toujours pressenti nos travaux comme nécessaires et bien motivés, peu importe leur appartenance religieuse. Il est désormais question pour nous de traduire et de diffuser par leur intermédiaire et pour tous les fidèles impartialement un instantané clair des principes de précaution à adopter sans délai au nom des générations futures, tout comme les cercles vertueux à encourager, le tout, dans la perspective de générer des démocraties représentatives tout à fait inédites dans leur manière d’harmoniser, d’optimiser et de synchroniser les cinq domaines clés suivants : 1- Le territoire (élus et représentants) / 2- Les garants règles de l’art/ scientifiques / innovations technologiques/ industrie du bon sens (impact minim. hommes/biodiversité) / 3- Les structures éducatives et culturelles + population représentative / 4- Les appuis, référents scientifiques et garants de la paix en local comme à international, au sein notamment des communautés spirituelles et religieuses / 5- Un noyau composé des initiateurs et personnes ressources. Tout le monde sait que pour bâtir sur du roc, les fondations doivent être parfaitement stables et sûres pour chacun.

Cette base extraordinaire sera à même de faire émerger rapidement des démocraties profondément remises en question et optimisées afin que perdure la conscience de notre humanité et de notre interdépendance fondamentales comme base altruiste de tolérance, engageant toujours sur un dialogue fraternel et non violent. Ainsi émergeront justice et paix pour un nombre toujours plus élevé d’individu, ce qui favorisera d’emblée la guérison des écosystèmes et de notre santé primordiale.

Nous en profitons donc ici pour solliciter le soutien des élus, représentants et responsables en tous secteurs afin de mettre en place ce projet d’utilité pédagogique, environnementale et publique dans les meilleures conditions. Nous sollicitons aussi les Ministères de l’Environnement, de l’Éducation Nationale, de la Santé et de la Culture pour favoriser la mise en place d’une tournée nationale centralisée sur 2 jours dans chaque département et insufflant au sein des populations un vent d’espoir inégalé. Ce sera en effet l’occasion d’offrir aux yeux de chacun en ces temps plus qu’incertains où la situation semble inextricable, y compris pour nos élus, des solutions simples, accessibles à tous et gages avant tout de santé, de ressources préservées, de justice et de paix.

Beaucoup sont à même d’évoquer la beauté d’une œuvre ou de faire couler de l’encre pour en définir la profondeur mais combien sont capables de la composer, de la mener à terme et de diriger à bon escient et graduellement chacun des instruments qui en font sa beauté ? Tous les acteurs en nos territoires œuvrant pour le bien commun de façon impartiale et sans attente de profit par conviction davantage que par intérêt sont pour nous les précieux artistes qui composent cette œuvre future, irrésistible et inédite. Nous envoyons ce lien dès aujourd’hui à l’ensemble des territoires qui, pour nous, sont en charge de l’harmonie et de la santé publiques et environnementales pour la France et certaines régions d’Europe tout en relayant la moindre de nos actions par pur souci de transparence à tous les acteurs internationaux de la paix qui nous inspirent et nous portent au quotidien. Nous ne cherchons ni éloge ni ami mais une saine réactivité constructive et honnêtement libre de tout intérêt personnel.

Benoît et Géraldine Le Bars, le 29/07/2020